Faire face a « la page blanche »

24 Sep 2021 | Marketing | 0 commentaires

Accueil » Faire face a “la page blanche”

Comment remédier au fameux syndrome du manque d’inspiration, plus communément appelé « syndrome de la page blanche » ?

Une nouvelle semaine commence et vous n’avez aucune idée de quoi publier sur vos réseaux sociaux (Facebook, Instagram, LinkedIn) ?

Vous n’avez rien publié depuis plusieurs semaines et vous sentez votre audience diminuer ?

Vous avez l’impression que vos réseaux sociaux ne vous apportent plus de nouveaux clients ?

Pas de panique, nous allons vous apporter quelques précieux conseils…

 

1-Mettre en place un calendrier éditorial

La première étape – et pas des moindres – la mise en place d’un calendrier éditorial. Il s’agit d’un planning de programmation de vos contenus sur les réseaux sociaux. Il répertorie les éléments de votre choix :

  • Date de publication
  • Type de publication
  • Thème de la publication
  • Publication rédigée
  • Médias utilisés (photo, vidéo…)
  • Liens externes

 

Il peut également prendre différentes formes :

  • Tableau Excel
  • Google Sheets
  • Tableau Velleda
  • Logiciels dédiés : Agorapulse, Trello…

 

En clair, c’est vous qui choisissez ! Le calendrier éditorial présente de nombreux avantages, il permet de :

  • Faciliter l’organisation de votre communication.
  • Éviter le manque d’inspiration soudain, en anticipant les sujets à paraître sur vos réseaux sociaux.
  • Avoir une vision d’ensemble sur votre stratégie de contenu.
  • Maintenir un rythme régulier de publication.

 

Le calendrier éditorial est votre meilleur allié, il vous fait gagner en productivité !

 

2-Créer une boîte à idées

 

Maintenant que votre calendrier éditorial est en place, il faut trouver les idées de publication. Comme l’a dit Isaac Newton : « lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double ». C’est aussi valable pour votre communication !

 

Avez-vous pensé à mettre en place une boîte à idées, physique ou numérique, au sein de votre entreprise ? Simple mais efficace, la boîte à idées permet de :

  • Donner la parole à tous les collaborateurs, qui apporteront leurs idées et leurs suggestions.
  • Favoriser la motivation et l’investissement des collaborateurs dans la communication de l’entreprise.
  • Mêler les idées de chacun et proposer des contenus innovants et créatifs.

 

La boîte à idées est un véritable levier d’innovation collaborative, qui renforce l’esprit d’équipe et la motivation de chaque salarié.

 

3-Faire de la veille informationnelle

Pas d’inspiration sans veille ! La veille est une base d’inspiration pour trouver de nouvelles idées. Elle existe sous plusieurs formes : concurrentielle, technologique, stratégique ou encore graphique et permet de rester à l’affût de la moindre nouveauté, innovation ou tendance dans son secteur d’activité.

 

Vous pouvez réaliser de la veille à l’aide de différents moyens :

  • Réseaux sociaux : suivi des concurrents, abonnement à des pages du même secteur d’activité ou de secteurs connexes…
  • Outils de veille : Google Alerts, Feedly, Agorapulse…
  • Abonnement à des newsletters ou magazines hebdomadaires.

 

Tous les moyens sont bons pour faire de la veille. Le simple fait de « scroller » (faire défiler) les pages de vos réseaux sociaux personnels ou professionnels peut être considéré comme de la veille : vous assimilez continuellement de nouvelles informations qui pourront nourrir votre imagination ! Faire de la veille permet également de vous différencier : vous savez ce qui est fait chez vos concurrents et vous pouvez vous en inspirer tout en ajoutant votre touche personnelle, pour proposer un contenu novateur et unique.

 

4-Faites appel à votre audience

Lorsque vous communiquez sur les réseaux sociaux, pour qui communiquez-vous ? Pour votre audience, bien-sûr ! Ce sont les personnes qui vous suivent (vos « fans ») et celles qui sont susceptibles d’être intéressées par votre produit/service. Votre contenu doit donc lui être dédié et satisfaire ses envies et besoins. Il est donc important de faire participer son audience :

  • Interrogez-la sur le contenu qu’elle aimerait voir.
  • Engagez-la en lui posant des questions à chaque publication.
  • Testez-la en proposant différents types de publication et en analysant lesquelles ont obtenu le plus de taux d’engagement.

Il faut garder en tête que les réseaux sociaux sont aujourd’hui de véritables moteurs pour votre business : vos publications peuvent être de réels atouts de vente si elles touchent votre cible. C’est pour cela qu’il ne faut pas se contenter de son œil personnel, mais se mettre à la place de son audience.

 

5-Parlez de vous

Sur les réseaux sociaux, certaines publications sont vues, revues et re-revues…  Les internautes y portent donc de moins en moins d’attention : vous perdez une audience considérable ! S’il y a bien quelque chose que vous saurez mieux faire que tous les autres, c’est parler de vous, et il y a 1001 façons de le faire :

  • Présentez vos collaborateurs de façon originale : portrait chinois, mini-vidéos, interviews…
  • Mettez en valeur vos locaux.
  • Montrez vos équipes en action : réunions, collaborateurs au travail…

Vos ressources humaines et matérielles vous sont propres : personne ne pourra vous copier. De plus, cela rassure votre audience et installe un sentiment de proximité avec elle : elle sait avec qui elle sera amenée à travailler et dans quelles conditions.

 

En clair, il existe diverses façons de trouver de l’inspiration pour vos publications, plus simples ou plus poussées pour vous différencier.

 

À vous de choisir la vôtre !